mercredi 13 mai 2015

La série Le Gros Palais rend hommage à Velázquez

Avec une recette de foie-gras au gros sel, avec de la pâte d'orange sanguine, des oignons au vinaigre, de l'huile de coriandre, du safran et du cacao


Bonjour mes amis,

Aujourd'hui je veux vous parler de Diego Velázquez (1599-1660), "le peintre de peintres", selon Édouard Manet. Cet artiste espagnol a peint des tableaux comme Les Méninas, Les fileuses, La Forge de Vulcain ou Vénus à son miroir.

Je ne m'y connais beaucoup en art, mais je suis assez d'accord avez ceux qui disaient que leurs tableaux rassemblaient à des photos. Il a réussi à représenter les instants d'une façon si réelle que, lors qu'on regarde leurs photos tableaux, on a l'impression que les personnages des toiles vont se mettre à bouger tout de suite pour continuer à faire ce qu'ils faisaient il y a 400 ans, comme si le temps ne serait jamais passé. J'ai surtout cette impression quand j'observe le regard du propre Diego de Velázquez dans son auto portrait dans Les Ménines.
tableau velazquez meninas
Les Ménines
Velázquez est aussi célèbre par son éblouissante maîtrise de la lumière et les significations occultes de leurs tableaux. C'est le cas de Les fileuses. Pendant très longtemps les experts en art pensaient qu'il s'agissait seulement d'une scène quotidienne de travail dans un atelier de tissage. Finalement, ils ont découvert qu'il s'agit d'une version de la fabule d'Athéna et Arachné. Dans la mythologie, la jeune Arachné tissait mieux que la déesse Athénea et elle aurait osé tisser un tapis avec des images offensantes pour cette déesse. Arachné aurait fini transformée en araignée condamnée à tisser à tout jamais. Et voilà, dans le tableau de Velázquez Athéna est déguisée en vieille femme (à gauche avec un foulard), Arachné travaille à droite dans son tissu, et une toile au fond représente justement comme Athénea transforme Arachné en araignée.
tableau velazquez fileuses
Les fileuses
Les Ménines reste également un mystère pour les experts, qui n'arrivent pas à expliquer l'action qui se passe dans la toile. Au fait, ce tableau n'est pas dans l'expo de Paris, mais ne vous inquiétez pas, ils ont ramené une copie :)

Mais, pourquoi est-ce que je vous raconte ça? Et bien, parce que du 25 mars au 13 juilliet 2015 le Grand Palais de Paris accueille une exposition de Diego Velázquez. Mais pas seulement pour cela. Le Grand Palais a créé une série intitulée Le Gros Palais dédiée à la cuisine et à l'art. Encore plus, la série a dédié son deuixième épisode à Velázquez !!!

Plus précisement ils ont rendu hommage à son tableau Vieille Femme faisant Frire des Oeufs et surtout aux clairs obscurs de cette ouvre.
tableau velazquez Vieille Femme faisant Frire des Oeufs
Vieille Femme faisant Frire des Oeufs
Avec un ton assez tordant et décalée, le chef Mathieu Rostaing-Tayard à cuisiné pour l'occasion du foie-gras au gros sel, avec de la pâte d'orange sanguine, des oignons au vinaigre, de l'huile de coriandre, du safran et du cacao. Le résultat final a un air super appétissante ! Regardez:
Et voilà, je vous invite à découvrir Velázquez et cette recette inspirée de lui :) Au fait, une anecdote assez intéressante à propos de lui. Le roi d'Espagne Felipe VI est son descendant ! En effet, Velázquez ne faisait pas partie de la noblesse, mais grâce à son talent comme peintre il a réussi à être nommé chevalier de l'ordre de Saint Jacques. Une grande partie de la noblesse espagnole descend aussi du peintre !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire